Nous avons créé ce site internet pour vous informer sur notre démarche de création d’une filière de valorisation des matières organiques dans le Pays d’Ouche Ornais.

Découvrez sur ces pages notre démarche et la manière dont elle participe à l’ambition de consommer 100% de gaz renouvelable en 2050 !
14

structures agricoles engagées

2800

hectares amendés par un engrais organique local

5100

habitants (production de gaz équivalent à la consommation moyenne de)

2021

date prévue de mise en service

Notre filière de valorisation va permettre de stabiliser nos revenus, et pérenniser nos exploitations agricoles, sujettes aux fluctuations des prix du lait et des céréales .

Agriméthane en Ouche

Dernières actualités

Enquête Publique

20 novembre – 20 décembre 2019

Suite à la demande d’autorisation ICPE déposée par Agriméthane-en-Ouche, une Enquête publique se tient du 20 novembre au 20 décembre 2019 inclus.

 

Les habitants du territoire sont invités à venir s’informer, poser des questions et donner leur avis lors de l’enquête publique. Le dossier du projet et le registre d’enquête publique sont disponibles à la Marie de Saint-Symphorien-des-Bruyères. Le dossier est également consultable sur le site internet de la Préfecture.

 

Retrouvez tous les détails et les dates de permanence dans l’avis d’enquête publique en cliquant ici.

Obtention du Permis de Construire

Juillet 2019

Après l’étude de notre dossier, la Préfecture a validé le permis de construire de notre installation. L’enquête publique devrait commencer avant la fin de l’année 2019. Nous vous tiendrons informés sur le site internet.

Création du GIEE Agriméthane-En-Ouche

Juin 2019

Nous avons souhaité faire reconnaitre officiellement par l’Etat notre engagement en tant qu’agriculteurs dans des pratiques agricoles visant une performance économique, environnementale et sociale à) travers la méthanisation. Ainsi, grâce à l’aide du Cerfrance nous avons été reconnu comme Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental (GIEE) en juin 2019. Cette structure juridique, présidée par Jean Marc Robert, va nous permettre d’obtenir des aides du développement rural régional pour nous accompagner dans notre démarche d’agroécologie. Nous travaillerons et pourrons échanger avec d’autres GIEE sur des thèmes tels que la logistique des effluents, les couverts végétaux, et les techniques d’épandage. Nos travaux seront répertoriés.

Inscrivez-vous à notre lettre d’informations

Notre liste d’information vous permet de recevoir en direct par courriel les dernières informations importantes concernant notre démarche.